Actualités

  • Salon international de l'agriculture

    Chaque année, il se réinvente et vous permet d’aller à la rencontre des exposants, de découvrir près de 4000 animaux présents sur le salon. Le Salon international de l'agriculture s'installera du 23 février au 3 mars, au Parc des expositions de la porte de Versailles à Paris (15e arrondissement). Il sera ouvert au public tous les jours de 9h à 19h.
  • Un alpaga fait irruption chez un opticien

    Le 18 janvier dernier, l'animal s'était échappé de son enclos avant d'entrer chez un opticien situé à Hennebont dans le Morbihan. Il était resté une trentaine de minutes dans le magasin, observant les montures.
  • Le froid est là, c’est le moment de les aider.

    Jusqu’à 50?% des oiseaux peuvent mourir durant l’hiver, à cause du froid et/ou du manque de nourriture.
    Pour aider les oiseaux à passer cette période difficile, la Ligue de protection des oiseaux (LPO) d’Ille-et-Vilaine vous donne quelques conseils.
  • Grande Bretagne, chiots et chatons ne pourront plus être vendus en animalerie.

    La Grande-Bretagne veut mettre fin à l'exploitation des animaux . D'ici quelques mois, il sera interdit d'acheter chiots et chatons dans des animaleries.
  • Aux Etats-Unis, un juge condamne un braconnier à regarder «Bambi»

    Estimant que la prison ne suffirait pas. Un juge condamne un braconnier multirécidiviste à visionner régulièrement Bambi, grand classique de Walt Disney relatant la vie d’un faon dont la mère est tuée par un chasseur.
  • Drôles d'habitudes

    Les animaux peuvent parfois adopter des comportements particulièrement étranges...
Toutes les actualités

Petites annonces

Un alpaga fait irruption chez un opticien

"On l’a vu arriver dans la rue, tourner la tête vers le magasin et s’arrêter devant les portes automatiques.
Quand elles se sont ouvertes, il est venu vers nous, tranquillement"
, a témoigné une employée à Ouest-France.
Les salariés avaient ensuite pris soin de barricader la sortie pour garder l'animal, le temps que le propriétaire arrive.

Le maître du camélidé, qui disait jusqu'à présent vouloir rester discret, est en fait un curé, comme nous l'apprend Le Télégramme. "La clôture n’était pas assez solide et il devait chercher ses congénères. Il a juste descendu la rue et s’est retrouvé désorienté. Tout ce qu’il voulait en entrant dans le magasin, c’était des câlins", a expliqué le père Graziana.

L'homme de foi, qui assure la bénédiction des animaux chaque mois d'octobre dans sa paroisse, est un grand ami des bêtes. On trouve ainsi chez lui des chiens, des chats, des poissons, des rongeurs, et des moutons, en plus de cet alpaga baptisé Sabactani.

Et pour éviter que ce dernier ne se fasse à nouveau la belle, le père Graziana a confié au Télégramme avoir renforcé la protection de son enclos, mais surtout, il souhaite lui trouver un compagnon.

"On m’a rapporté que Sabactani était passé dans le New York Times, le Daily Mirror, ou encore un journal de Singapour… ", s’amuse Ronan Graziana. Au vu du buzz et des questionnements de nombreux internautes quant à sa provenance, le prêtre, passionné par les animaux, s’est fait connaître ce week-end à travers la presse locale.